44150 Ancenis
06.27.65.76.56
halterecoachingpro@gmail.com

Pourquoi j’utilise Myfitnesspal ?

Pourquoi j’utilise Myfitnesspal ?

Dans la vie, il y a 2 catégories de personnes : ceux qui comptent leurs macros, et les autres.

Trêve de plaisanterie, aujourd’hui on va parler nutrition, macros, diète ! Pour ceux qui se trouvent du côté « je contrôle », il existe plein de façons de faire. Soit à l’ancienne en notant tout et en pesant par rapport à des tables nutritionnelles, soit grâce à des applications qui font le boulot pour vous comme MYFITNESSPAL.

Myfitnesspal est une application qui référence un nombre énorme d’aliments et de marques. Il vous permet de rentrer tout ce que vous mangez par repas (petit déjeuner, déjeuner, repas et snacks (collations)). Cette application permet également de scanner le code barre d’un aliment pour le retrouver directement dans l’application si il a déjà été référencé par un membre de la communauté. Cette dernière option permet de gagner un temps fou dans la rentrée des données pendant un repas.

récapitulatif des macro nutriments sur la journée

écran qui regroupe les différentes sections (petit dej , dej etc )

Je vais donc vous expliquer pourquoi j’utilise myfitnesspal quotidiennement depuis bientôt 6mois !

 


 

Qu’est-ce qu’un macronutriment ?

Voici la définition apportée par MGC Prévention :
« Les macronutriments regroupent les glucides (ou sucres), les lipides (ou graisses) et les protéines (ou protides). Ce sont les nutriments dont l’organisme a besoin en plus grande quantité et qui apportent de l’énergie. »
(http://www.mgc-prevention.fr/lexique/macronutriment/)

Donc, il y a les protéines qui sont la base pour construire du tissu musculaire, les lipides qui ont une influence notamment sur le système nerveux et les glucides qui sont la source d’énergie principale pour l’homme moderne.
Chaque aliment que vous mangez contient à la fois des protéines, des lipides et des glucides, dans des proportions variables. Certains aliments contiennent seulement des traces de protéines par exemple ou exclusivement des glucides (le sucre en pierre).
(Nous verrons dans un prochain article COMMENT CALCULER SES BESOINS EN MACROS)

 


 

Nous allons à présent voir quels peuvent être les bénéfices de cette application au quotidien.

Une des premières choses qu’un pratiquant peut perfectionner, c’est son alimentation. Une étape importante vers un net progrès consiste à calculer ses besoins journaliers. Ensuite l’idée est de contrôler la part de chaque macro dans l’apport journalier. Une fois que cette dernière étape est bien en place, votre alimentation est davantage personnalisée.

En ce sens, utiliser une application permet d’être beaucoup plus précis sur ses réels besoins qu’avec une alimentation au feeling. Bien sûr, les deux sont possibles.

Ensuite, utiliser une application pendant une période peut vous permettre de faire un état des lieux de vos apports en macros et de faire des ajustements. Par exemple si vous consommez trop de glucides et que cela provoque un surplus calorique et que vous constatez une prise trop importante de gras alors vous avez une preuve concrète de la cause de cette conséquence ! (il faut jouer à l’inspecteur et trouver le coupable, cela aide beaucoup à apprendre de ses erreurs.)
Dans la majorité des cas, l’apport en protéines est nettement insuffisant et cela freine la construction de nouveau tissu musculaire et donc on ne reçoit pas les bénéfices de nos efforts.

Enfin, l’application sert également à se rendre compte de la composition de certains aliments et de l’impact sur notre diète de certains très caloriques, avec un taux élevé en acides gras saturés, en sucre qui sont en général sans réel intérêt nutritionnel. Vous pouvez d’ailleurs retrouver sur mon compte instagram ( hellfister )  l’impact d’un macdo standard sur les macros d’une journée ( Le bon côté des choses, c’est que cela permet également d’avoir des repères sur les bons aliments.)
On pourra également noter le fait qu’utiliser une application ENLÈVE LA MONOTONIE dans l’assiette ! Vous pouvez varier beaucoup plus vos aliments et la quantité de chaque étant donné que vous suivez en temps réel l’avancée de vos apports sur une journée. Il faut juste que la quantité de macros à la fin de la journée soit atteinte.


Et les inconvénients ?

Ce qui peut être un inconvénient pour l’un ne l’est pas forcément pour l’autre. Cependant, on peut retenir quelques points :
-Rentrer les calories dans son téléphone tout au long de la journée prend du temps et je peux comprendre que l’on ait envie de s’en passer ou que l’on ai tout simplement pas le temps.

-On peut avoir une dépendance à l’application et être totalement perdu sans son aide (cependant on a acquis des repères en termes de quantités et de choix d’aliments donc cet inconvénient est discutable)

-La pression sociale fait qu’utiliser sa balance peut être difficile à vivre et à assumer. C’est un peu le même cas que sortir un shaker à la pause au travail. Les remarques peuvent parfois dissuader la personne, coupée dans son élan.


 

Mes erreurs du passé

Evidemment, on ne passe pas d’une alimentation classique à une alimentation de sportif professionnel en un claquement de doigt. C’est un domaine de ce sport ou nous avons la plus part une marge d’évolution assez énorme. Voici quelques phases par lesquelles je suis passé durant ces années:

Faire une prise de masse FREE. Là c’était le carnaval de la malbouffe. Le seul objectif était de manger suffisamment pour pouvoir prendre un maximum de muscle. C’est donc la période ou j’ai pris beaucoup de gras mais c’est également la période où j’ai « explosé » mes performances à la salle. Donc effectivement être en surplus calorique permet d’avoir l’énergie nécessaire pour vraiment se donner à 110% à la salle MAIS faire du gras est réellement néfaste pour l’état de santé global et freine la prise de muscle.

Suite à cette période, l’année suivante a été une année de changement de fond en terme d’alimentation : changement de certains aliments , restriction des cheatmeal etc … conséquence : le poids de corps est resté globalement le même mais la composition corporelle a beaucoup changé.
La troisième phase a été marquée par l’introduction d’un compteur de calories. L’objectif était simple pour moi : atteindre un certain total calorique journalier. L’erreur a donc été de ne pas se soucier de la répartition des macros et d’envoyer les glucides inconsciemment… Cela s’est donc conclu par une prise de poids mais avec une part importante de gras.

Enfin, actuellement je pèse tout ce que je mange (sauf événement externe) et je fais attention à la provenance des calories dans la mesure du possible. Le fait de faire attention à la répartition des macros m’a permis de faire baisser mon taux de masse grasse et d’avoir un apport suffisant en protéines (autour des 2g/kg de poids de corps)

 


Conclusion

Pour résumer, myfitnesspal peut être un outil intéressant pour vous permettre de progresser dans votre alimentation et avoir des répercussions importantes sur votre physique. Même si vous n’avez pas l’envie de tout compter, l’utiliser sur une semaine permet de faire un point sur vos apports vis-à-vis de vos besoins pour réajuster par la suite et ainsi rectifier le tir !

J’espère que cet article vous a plus n’hésitez pas à laisser un commentaire, partager cet article et le lien du site. Je vous rappelle également que des places pour du coaching à distance sont disponibles, il vous suffit de m’envoyer un mail dans la rubrique contact !

Hellfister

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :