49000 Angers
06.27.65.76.56
halterecoachingpro@gmail.com

Epaisseur et Largeur de dos : abus de langage ?

Epaisseur et Largeur de dos : abus de langage ?

Bonjour à tous, on se retrouve aujourd’hui pour parler d’un terme technique d’anatomie : peut-on muscler spécifiquement la largeur du dos et l’épaisseur du dos ?

La réponse que je vais apporter à cette question représente mon opinion sur le sujet et vous êtes en droit de ne pas être d’accord.

 

Alors tout d’abord, nous allons voir la structure anatomique de l’arrière du buste avec cette planche.

Figure 1 Planche anatomique des muscles du dos

Planche anatomique des muscles du haut du corps

 

Le dos est de loin le groupe musculaire qui m’a le plus fasciné et que j’aime le plus travailler depuis mes tout débuts. Il est un formidable assemblement de différentes couches musculaires, toutes avec une fonction bien précise.

Tout d’abord, il y a les muscles trapèzes que l’on divise en 3 parties. Ces muscles se rattachent proche de la colonne vertébrale, axe central du corps. Ils vont ensuite s’attacher le long de la partie supérieure de la scapula (je grossi fortement le trait pour simplifier).

Le deuxième plus grand muscle du dos est le grand dorsal. C’est ce muscle qui, sur les bodybuilders dopés, donne cette impression d’ailes de chauve-souris.

Il nait d’une aponévrose (la surface blanche sur le schéma) sur la partie basse de la colonne et viens converger pour s’insérer à l’avant du haut du bras, dans le sillon bicipital. Il s’insère donc à l’avant de l’os du bras et a donc notamment une fonction de rotateur interne du bras (tourner le bras vers l’intérieur).

Ensuite, nous avons les muscles grands ronds et petits rond. Ce sont les muscles situés juste en dessous de l’aisselle. Ce sont donc les muscles que l’on voit très développé notamment sur tibo inshape lors de ses séries de tractions ! Leur hypertrophie va accentuer cette forme en V du dos.

Enfin sous les trapèzes se trouvent les rhomboïdes. Ils relient tout simplement les omoplates à la colonne et ont une action d’adduction (rapprochement) et de sonnette interne. Voici une représentation :

Figure 2 représentation des muscles rhomboïdes

représentation des muscles rhomboïdes

La question est donc maintenant de savoir si on peut réellement muscler le dos sur son épaisseur ou sur sa largeur ….

J’aurai aimé dire qu’effectivement c’est possible mais c’est véritablement un abus de langage et je vais vous expliquer pourquoi.

 

Pour muscler le dos il existe deux grand types de mouvements.

  • Les mouvements sur le plan horizontal donc avec les bras face à soi
  • Les mouvements sur le plan vertical avec les bras vers le ciel.

Bien sûr il existe une infinité d’angles plus ou moins verticaux et plus ou moins horizontaux mais cette simplification a été faite pour comprendre quels muscles on cible avec tel ou tel mouvement.

Ecoutez bien car là ça devient intéressant.

Les mouvements horizontaux vont avoir comme effet de rapprocher les omoplates du centre du tronc. Donc les muscles responsables de cette action sont majoritairement les trapèzes et les rhomboïdes puisqu’ils relient les omoplates au rachis (la colonne vertébrale)

Les mouvements verticaux ont pour but de faire descendre les humérus ou de les rapprocher du corps du moins sur un plan vertical. Les muscles responsables de l’adduction de l’humérus sont Le grand dorsal, le grand rond petit rond majoritairement.

Et là ? Bingo on se dit « ça y est en 1 c’est l’épaisseur du dos et en 2 la largeur ! »

OUI et NON

Effectivement, les muscles trapèzes ne peuvent en rien améliorer la largeur du dos étant donné leur position anatomique centrale. De même pour les rhomboïdes. En revanche, les muscles grand dorsaux vont de par leur position provoquer un élargissement suite à leur hypertrophie. De même pour le grand et petit rond.

Seulement, un muscle NE PEUT PAS S’HYPERTROPHIER SOIT EN LARGEUR SOIT EN ÉPAISSEUR.

Un muscle S’HYPERTROPHIE point.

Donc le grand dorsal va suite à l’entrainement s’hypertrophier et donc grossir sur son ensemble ce qui va améliorer la largeur de l’individu. De même, les trapèzes en s’hypertrophiant vont augmenter de volume et donc donner un milieu du dos plus musclé, épais. Et oui, ils ne vont pas s’élargir en allant s’insérer plus loin…..

De plus, la largeur et l’épaisseur du dos va varier chez chacun en fonction de vos insertions musculaires et de votre structure osseuse. Une personne assez étroite d’épaule ne paraitra que rarement large mais par contre semblera terriblement épaisse de profil. A l’inverse, une personne très large de clavicule paraitra super large mais aura de la difficulté à donner l’impression d’un dos épais.

 

Voilà, merci d’avoir lu cet article, j’espère avoir éclairci quelques points quant à la musculation du dos. Je vous rappelle que je propose du suivi en ligne personnalisé ainsi que du coaching à domicile. On a tous quelque chose à apprendre.

Maxime

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :