49100 Angers
06.27.65.76.56
halterecoachingpro@gmail.com

LA PIRE CHOSE A FAIRE POUR PERDRE DU POIDS

Maxime coach sportif Angers

LA PIRE CHOSE A FAIRE POUR PERDRE DU POIDS

On dit souvent que l’impatience est un défaut… Je ne suis pas de cet avis, l’impatience va vous pousser à vous mettre en action plus rapidement pour atteindre vos objectifs. L’impatience stimule votre motivation, permet d’aller chercher ce petit plus au quotidien qui fait la différence, cette répétition en plus, ce repas qu’on n’oublie pas en prise de masse, cette résistance devant ce dessert qui vous fait follement envie parce que vous voulez des résultats RAPIDES.

Seulement voilà, l’impatience peut parfois mener à des décisions déraisonnables et je pense que cette erreur serait écartée si les gens savaient les conséquences.

Quand on souhaite perdre du poids, la première chose que l’on pense faire est moins manger. Cette idée est bien sûr jumelée au fait que les gens n’ont pas forcément conscience que tous les aliments n’ont pas la même valeur énergétique, pas la même valeur en terme de kcal pour 100g (c’est la référence que l’on utilise).

Donc en sautant des repas on réduit ses apports caloriques journaliers et le chiffre sur la balance diminue !

GÉNIAL !! je vais accélérer ce processus.

Et c’est là que ça se corse je vais vous expliquer pourquoi !

  • Le crash métabolique

Le corps est une mécanique bien huilée dont le but ultime est sa propre survie. L’organisme est habitué à recevoir une quantité de kcal et donc d’énergie par l’alimentation plus ou moins stable. Si vous fermez fortement le robinet d’un coup que se passe-t-il ?

C’est la panique totale, le corps va se mettre en mode survie et là tout va se compliquer. Effectivement les réserves d’énergie comme le « gras » stocké dans les adipocytes, cellules dont l’objectif est de stocker l’énergie non utilisée sous forme de gras, vont être utilisés mais pas seulement. Le corps va également se délester de la masse musculaire inutile et d’autres substrats énergétiques.

Le métabolisme tel que je le comprends peut-être symbolisé comme le moteur de notre corps, cela symbolise le fonctionnement global de l’organisme. Ce métabolisme a une vitesse symbolique : il consomme plus ou moins d’énergie pour se maintenir en fonction de plusieurs choses dont l’activité physique, la composition corporelle et bien sûr la génétique. Nous ne sommes pas tous égaux face à la nature et le métabolisme ne fait pas entorse à la règle.

Ce ralentissement brutal de l’apport en énergie va donc faire chuter le métabolisme et sa vitesse. Fortement perturbé, il va donc nécessiter moins d’énergie pour fonctionner correctement. En d’autres termes, si vous mangez autant qu’avant ce régime brutal, vous allez stocker la différence d’énergie dont le métabolisme avait besoin avant mais dont il n’a plus besoin maintenant.

Le piège se referme.

  • L’effet yo-yo

Le fameux effet yo-yo que redoute toutes les personnes qui ont recours à un régime radical se justifie justement de cette modification du métabolisme. Le fait est que retourner à l’alimentation d’avant régime est une hérésie. Le régime ne doit pas être une parenthèse à notre vie tel une opération de dégraissage express. Le corps nécessite des changements plus doux, progressifs. C’est justement là que le piège est. Les publicitaires vous vendent des pertes de poids rapides et sans efforts. Il est globalement possible de perdre 6-8 kilos en quelques mois MAIS cela va demander des efforts, des changements que l’on va devoir inscrire dans le temps, une mutation tel une larve qui va devenir un papillon. Au lieu de ralentir la machine, il va falloir la booster, apporter un peu de NITRO dans le moteur (pour les connaisseurs de Need for Speed ou Fast and Furious). Donc il va falloir entre autre stimuler le corps, recréer de la masse musculaire, et BOOSTER CE MÉTABOLISME pour qu’il demande plus de carburant au quotidien !

  • Le cas des cures (jeunes, mono diètes)

Le jeune est la forme la plus extrême de régime avec privation totale d’apports énergétiques sur une durée plus ou moins longue. Le jeune est à percevoir comme un outil thérapeutique et médical. Il permet de faire une réelle pause temporaire, pour le système digestif et également pour l’esprit. Il permet non seulement la dégradation des cellules usées par de nouvelles cellules fraichement créées mais également de régénérer des taux hormonaux. Il peut également être pertinent pour accélérer la rémission de certaines maladies dont le cancer.

  • La bonne façon de faire

La bonne façon de faire est donc de procéder par une autre approche bien plus raisonnable et progressive et c’est le sujet d’un prochain article : le rééquilibrage alimentaire.

 

Maxime

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :