44150 Ancenis
06.27.65.76.56
halterecoachingpro@gmail.com

Nutrition, commencez par le commencement

Nutrition, commencez par le commencement

En matière d’alimentation, le culturisme impose une certaine rigueur qui peut en rebuter plus d’un. J’en vois déjà certains s’enfuir à l’idée d’imaginer compter tout ce qu’ils mangent.

Il est vrai que ce mode de vie est particulier et rend compliqué le lien social étant donné que pour maximiser ses chances, le culturiste est réglé comme une horloge. Il respecte finalement les cycles naturels avec lesquels le corps est fait pour fonctionner (cycle circadiens) et qui influencent le sommeil le taux hormonal, la température du corps etc.

Cet article s’adresse donc à n’importe quelle personne qui désire améliorer son alimentation quotidienne et par conséquent sa santé. Cela peut aussi donner quelques pistes d’amélioration aux débutants en musculation peu préoccupés par leur alimentation.

 

 

  • Pour perdre ou prendre du poids, seul votre total calorique compte.

 

Que l’on fasse de la musculation ou non, il y a un principe de base qui s’applique à chaque être humain. La balance entre vos dépenses d’énergie et votre apport en énergie. Je m’explique !

Votre corps pour fonctionner et assurer ses fonctions doit utiliser de l’énergie à l’image d’un véhicule qui a besoin de carburant. Sans compter les fonctions que vous effectuez volontairement (marcher, courir, soulever, pousser etc) votre corps consomme constamment de l’énergie pour faire fonctionner vos organes vitaux ainsi que vos muscles et j’en passe. Le cerveau est d’ailleurs un gros consommateur d’énergie tout comme le système digestif.

Il faut ajouter à ces dépenses de base toutes les actions que vous allez effectuer dans votre journée : cela va du simple fait de se lever de sa chaise à effectuer une activité physique intense.

Pour compenser toutes ces pertes, l’être humain va devoir se nourrir pour apporter de l’énergie à son corps. Je sais c’est très très vulgarisé.

 Donc, si vous consommez moins de calories que vous n’en dépensez alors vous allez perdre du poids. En revanche, si vous ingérez plus de calories que vous dépensez, alors vous allez prendre du poids.

C’est aussi simple que ça !

 

  • L’erreur d’approche.

 

On a souvent tendance à penser que si un aliment est bon d’un point de vue nutritif alors on peut en manger sans retenue. Cette erreur est à mettre en lien avec le premier point. Si vous mangez des bons aliments mais que vous en mangez dans de trop grandes quantités alors il y a de forte chances que vous dépassiez vos besoins caloriques et que vous preniez du poids !

Certes vous apporterez plein de nutriments intéressants pour l’organisme, mais vous pourriez faire de même en réussissant à contrôler votre poids. L’idée est donc de doser avec raison vos rations en évitant de couper drastiquement vos apports en suivant l’un de ces programmes miracles de perte de poids ULTRARAPIDES !

 

  • Pourquoi les régimes éclair sont des pièges

 

Il est vrai que de voir des pertes de poids de plus de 10kg en quelques mois est très impressionnant et peut tenter certains/certaines à se lancer. Cependant si ce régime consiste à couper drastiquement les apports, attendez-vous à des répercutions. Le corps est plus intelligent que vous ne le pensez.

L’objectif premier du corps humain est d’assurer ses fonctions et donc sa survie le plus longtemps possible. Il va donc mettre en place des adaptations face aux situations créant un stress trop important.

Si vous décidez soudainement de réduire vos apports pendant une période prolongée, vous allez tout d’abord perdre du poids mais rapidement le corps va s’adapter et va geler les processus de consommation d’énergie. Il se met à tourner au ralenti et va chercher à stocker le peu que vous lui apportez pour continuer à fonctionner (le plus longtemps possible). Votre métabolisme de base va alors ralentir.

Que se passe-t-il le jour où vous décidez d’arrêter ce régime, découragé de ne plus voir le poids descendre ? Vous allez apporter autant de calories qu’avant MAIS avec un métabolisme de base plus BAS donc la différence va devenir un surplus d’énergie inutile que vous allez stocker.

= vous reprenez plus de poids qu’avant le régime….

 

  • Des gestes simples pour des changements rapides

Pour éviter ces mésaventures, la progressivité est la clef. Voici quelques conseils pour améliorer votre alimentation !

 

  • Commencez par essayer d’améliorer votre petit déjeuner. Un café certes mais avec un/des fruits , des flocons d’avoine avec des raisins et du lait ou encore des œufs ! (à l’anglaise)

 

  • Evitez au maximum les plats transformés. C’est le fléau de notre époque, le tout prêt tout cancérigène… J’accentue le trait mais c’est en partie vrai.

 

  • Procédez par portion dans vos assiettes : une viande ou un poisson, une source de glucide (riz, pates, semoule, quinoa, blé) et des légumes (autant que vous le voulez)

 

  • Manger entre les repas n’est pas grave en soi, tant que vous mangez un aliment intéressant, un fruit par exemple !

 

  • Intéressez-vous aux oléagineux.. quèsaco ? je parle des noix, amandes, noix de cajou arachides. Elles sont très riches en bonnes graisses et sont souvent coupe faim. Une petite poignée et un fruit et vous êtes bon.

 

  • Préférez de manière générale les aliments complets aux aliments blancs (pain complet, pates au blé complet etc), ils font moins monter le taux de sucre dans le sang et DONC sont moins susceptibles de vous faire stocker du gras.

 

  • Supprimez les sirops de vos verres à table. L’eau c’est bon, dans 20 30ans y’en aura plus…

 

  • Aussi simple que cela puisse paraitre, mangez le moins possible de gâteaux apéritifs, gâteaux sucrés, sucreries.

 

  • Se faire des plaisirs quand on en ressent le besoin. Cela aide à tenir sur le long terme. Si vous mangez tout le temps de bons aliments et qu’une fois le temps une glace passe par là, ne vous privez pas.

 

Hellfister

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :